Nos Membres d’Honneur

TOUS NOS MEMBRES D’HONNEUR

Jean-Jacques LAFONRichard DEWITTEClémence BRINGTOWN et
José SEBELOUE de
la COMPAGNIE CREOLE
Douchka ESPOSITOAlexandre CHASSAGNACEnriqué FORTJaylou AVAYves AUBERTINNotre petite invitée, FannyJean-Michel RINALDIDavid CASADOPilgrims WOODAlain SEBBAHTony ZAMITTO

 

Jean-Jacques LAFON, Parrain du Projet Côte d’Ivoire AhelpJean-Jacques Lafon est un auteur-compositeur-interprète & peintre français né le 5 octobre 1955 à Toulouse .

 

 

 

 

 

Fils d’un garagiste de Saint-Cyprien, il apprend le piano classique dès l’âge de 8 ans. Ensuite, alors qu’il a 16 ans, il intègre un orchestre de bal avec lequel il joue tous les week-ends durant les années 1970.Après plusieurs années d’études dans le domaine médical, c’est dans les années 1980 qu’il se fait connaître avec « Le Géant de papier » qui se classa 6e en 1985, d’après le classement du Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP) qui décrocha également un disque d’argent. En 1985, son  Géant de papier devient l’un des plus gros hits de cette année-là, elle obtient l’Oscar de la chanson française et fait le tour du monde. JJ Lafon est également l’un des auteurs (avec Francis Vacher, Olivier Guillot sous le pseudonyme de J. Falon, du tube de l’année 1987, « Viens boire un p’tit coup à la maison », interprété par Licence IV. Il signe un titre qui va se classer pendant treize semaines en tête du Top 50. La chanson termine platine et s’avère être la meilleure vente de disques de l’année 1987.

Ces succès l’entrainent au Moyen Orient, en Afrique et au Canada, où il rencontre Ginette Reno, pour qui il écrit plusieurs chansons qui deviennent des succès, notamment « C’est beaucoup mieux comme ça » et  « Ne m’en veux pas ». Au début des années 90, Jean-Jacques Lafon s’éloigne des projecteurs et reprend ses études médicales (qu’il avait suspendues en 1985) pour une formation de psychologue clinicien. Il devient alors ambassadeur des « Médecins aux pieds nus » auprès du docteur Jean-Pierre Willem. Cette activité plus sérieuse ne l’empêche pas de chanter encore lorsqu’une belle occasion se présente. C’est ainsi qu’en 2012, au cours d’une croisière, il s’amuse à « gitaniser » son « Géant de papier » avec Chico and the Gypsies, et l’envie de faire un disque renaît…

Il sort un nouvel album « Duos d’amour & confidences »  depuis le 27 mars 2015 en digital. Il sera disponible dans les bacs le 4 mai 2015.

AUJOURD’HUI, il enchaîne les concerts, les galas, les plateaux d’artistes, il est partout ! Chanteur romantique, il propose un nouveau tour de chant où fusionnent ses anciennes chansons « C’est beaucoup mieux comme ça », « Les années Caroline », « Le géant de papier » et les titres inédits extraits de l’album à paraître (hiver 2013/2014)… le tout dans un univers de mélodies d’amour. !

Site Officiel : www.jean-jacques-lafon.com

Le mot de la Présidente :

Merci à mon ami plein d’humour Jean-Jacques Lafon que j’ai rencontré lors d’un gala humanitaire dans une autre association. Son investissement à l’époque dans celle-ci m’a convaincu quant à son souhait de nous aider. Jean-Jacques est peintre à ses heures, un pince sans rire, cultivé, intelligent et plutôt discret dans la vie et le fait qu’il ait les pieds sur terre dans le milieu artistique m’a poussé à accepter sa « candidature enjouée ».. Jean-Jacques ayant pour seconde patrie la Côte d’Ivoire a tout naturellement été touché par la misère qui sévit dans le monde.

 

Richard Dewitte, Membre d’Honneur Ahelp

Membre d’honneur

 

 

 

 

« J’ai encore rêvé d’elle », cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Eh bien, la musique et le chant, c’était Lui ! Tous les succès du groupe « Il était Une Fois » qui connut une brillante carrière de 1971 à 1979 furent signés (au moins pour la musique) par Richard qui cumulait au sein du groupe les triples fonctions de batteur, chanteur et compositeur. Beau palmarès, n’est-ce pas ?

Converti dès son plus jeune âge aux rythmes anglo-saxons, fan inconditionnel des Beatles, il était tout naturel que Richard se lance à son tour dans la grande aventure musicale qui lui tendait les bras. Au fil des années 60-70, il sévit assis derrière sa batterie sur les scènes de France et de Navarre dans des groupes de rock aussi nombreux qu’éphémères mais qui lui permirent d’apprendre le métier de la scène et du disque bien mieux que n’importe quel conservatoire ou encyclopédie.

Batteur attitré de Michel Polnareff pendant 3 ans puis de Charles trénet, Albert Raisner, Henri Salvador et choriste afin de faire mieux connaissance avec les coulisses du spectacle. Ses quelques notions pianistiques lui permettent un peu plus tard de se lancer dans la composition musicale. Passionné par les techniques sonores, il s’installe un véritable studio d’enregistrement dans les sous-sols de sa maison de Seine et Marne. Depuis la grande aventure d’ »Il était Une Fois », Richard poursuit seul une carrière tranquille et patiente en semant sur son chemin tel le Petit poucet, quelques galettes de vinyle aux titres évocateurs comme « Coup d’Eclat dans le Cœur », « Elle aimait le Sud » et autres « Quand elle danse, elle oublie »…

N’oublions pas non plus que c’est lui qui prêta sa voix à « Marius » dans « les Misérables » revus et corrigés par Claude-Michel Schoenberg, Alain Boublil et Robert Hossein.

Le mot de la Présidente :

Merci à Richard Dewitte, mon cher ami. Richard est ce qu’on appelle, un vrai romantique, un gentil garçon. Sensible, toujours un mot gentil, il me parait tout à fait logique de lui avoir demandé de nous aider. Richard est l’un des plus exquis artistes que je connaisse. Sensible, attentionné, romantique, un sourire à fossettes que j’adore et qui trahit sa gentillesse, je suis dans une confiance aveugle envers lui, il est à mes yeux l’un des meilleurs artistes de la génération des années 70. Mon amitié pour lui est inébranlable et je suis heureuse qu’il nous soutienne dans notre association humanitaire. Richard a fait rêver des millions de personnes avec son parcours artistique qu’il va mettre à notre service pour récolter les fonds. Je reçois souvent des messages où il me dit « Alors, je chante quand ? »… Juste cette phrase me prouve son désir profond et son investissement pressant pour les enfants. Richard et moi entretenons une relation très douce et très authentique, je ne pourrais me passer de lui tellement il me parait évident que sa place est avec nous !

 

Site Officiel : http://joellemogensen.chez.com/biographiedewitte.html

Facebook : https://www.facebook.com/ricdewitte?fref=ts

 

Clémence  BRINGTOWN et José SEBELOUE de la COMPAGNIE CREOLE, Membres d’Honneur AhelpClémence  BRINGTOWN et José SEBELOUE de la COMPAGNIE CREOLE, Membres d’Honneur

 

 

 

 

La Compagnie Créole est un groupe français antillo-guyanais populaire des années 1980 encore très populaire à travers la francophonie.

Le groupe a été fondé en 1975 et a d’abord sorti un album en créole intitulé Blogodo en 1982. En 1983, ils sortent leur premier titre en français : Vive le douanier Rousseau.

Le groupe est composé de :

  •  Clémence Bringtown (née le 17 décembre à Le Robert, Martinique): chant
  • José Sébéloué (né le 17 septembre  à Ouanary, Guyane française): guitare, percussions et chant
  • Guy Bevert (né le 18 février à Basse-Terre, Guadeloupe): batterie, percussions et chant
  • Julien Tarquin (né le 16 septembre 1948 à Marigot, Martinique): basse et chant
  • Arthur Apatout (né le 6 juin à Pointe-à-Pitre, Guadeloupe): guitare et chant.
  • Il ne fait plus partie du groupe. Il fait de la production.

Depuis sa création, le groupe sillonne le monde. Clémence, José, Guy et Julien, ambassadeurs des Antilles et Guyane ont su faire vibrer le public sur les « rythmes du soleil », tant dans la langue de Verlaine, que dans les langues créoles, espagnoles et anglaises.

Si La Compagnie Créole possède une vie discographique bien remplie et couronnée de succès, elle reste avant tout, un groupe de scène.

Avec son éternelle joie de vivre, elle retrouve régulièrement son fidèle public, qu’elle aime, pour le faire vibrer sur la musique du bonheur.

C’est en 1982, avec leur premier album, BLOGODO, entièrement en créole, qui a été double disque d’or, que le groupe commence une carrière internationale, collectionnant des prix tant en France qu’à l’étranger.

Le palmarès du groupe est exceptionnel : un parcours jalonné de disques d’or et de platine avec leurs nombreux succès, devenus des standards, connus de tous, et appris même dans les écoles tel que : «C’est bon pour le moral», «Vive le douanier Rousseau », « Bons baisers de Fort-de-France », « Ça fait rire les oiseaux », pour ne citer que ceux-là.

Ces joyeux lurons, ambassadeurs de la musique antillaise, restent malgré tout un groupe de scène, propageant une contagieuse joie de vivre à travers leurs chansons connues en France, en Europe, au Canada, dans les Dom Tom, dans le Pacifique, en Australie, au Japon…

Le mot de la Présidente :

Merci à Clémence et José de la Compagnie Créole que j’ai rencontrés à Djerba pour la manifestation très sympathique des Super Mamy 2012. Clémence est un bout en train sur scène comme à la ville. Elle irradie de bonne humeur contagieuse qui complète merveilleusement bien sa beauté. Notre affinité a débouché sur un engagement très joyeux. Elle est belle aussi intérieurement d’autant qu’elle se bat pour des enfants en Afrique atteints d’une grave et rare maladie. Quant à José, sa simplicité et sa bonne humeur ont conquis mon espérance. Un duo remarquable qui donne la pêche !

Lien internet :

Site Officiel : http://www.lacompagniecreole.com/

Facebook : https://www.facebook.com/compagniecreole?fref=ts

Douchka ESPOSITO, Membre d’Honneur Ahelp

DOUCHKA ESPOSITO, Membre d’Honneur

 

 

 

 

 

Née de l’amour de deux grandes étoiles : Pascale Petit et Giani Esposito, Douchka voit le jour un 26 juin.

Initiée dès sa plus tendre enfance à la musique par son grand-père Vincent Petit, chef d’orchestre et compositeur, elle est prédestinée à une carrière artistique. Douée d’une belle voix de mezzo-soprano elle travaille très tôt le chant, la danse, le piano et la comédie. A l’adolescence, son physique l’oriente vers l’agence ELITE où, à l’âge de 12 ans, elle devient mannequin tout en poursuivant ses études.

À 19 ans elle est pressentie par Mémé Ibach son producteur et la Compagnie WALT DISNEY pour devenir l’égérie de la firme Américaine qui lui fait enregistrer en exclusivité l’actualité discographique de Disney et de ses classiques. Elle collectionne alors les disques d’or (10 millions de disques vendus). Roy Disney le neveu de Walt Disney en personne, fait le voyage depuis Los Angeles pour lui remettre son premier album d’or avec une couverture médiatique sans précédent. Elle sera nominée aux Victoires de la Musique en 1986 dans la catégorie chanteuse pour enfants avec son deuxième succès « Elémentaire mon cher Baloo ». Elle présente également une émission au côté de Jean-Pierre Foucault « le Disney Club » sur TF1, ainsi que l’émission de la célèbre Jacqueline Joubert «L’été en Basket » sur France 2, qui pulvérisera les records d’audimat .

Au sommet de sa popularité, elle marque une pause dans sa carrière de chanteuse pour se consacrer au plus beau métier du monde, celui de maman. Elle mettra au monde trois enfants, Victoria, Gianni et Andrea .

Elle enregistre en 1996 l’album de Sissi Impératrice, chanson du générique du dessin animé « Princesse Sissi » diffusée pendant trois ans dans l’émission les « Mini-Keums » sur France 3, consacrée vidéo d’or à maintes reprises .

Durant cette période, Douchka se consacre également à l’écriture et publie un recueil de poésie « L’Alchimie d’Aimer » (Éditions Les Belles Lettres), préfacé par Francis Lalanne. Elle prend ainsi une place méritée dans la République des Belles Lettres (1997).

Douchka présente une émission « Portrait » sur RFM TV en 2002 et une émission de Radio sur « Radio Vitamine » en 2003. Elle participe avec brio à l’émission de téléréalité « Première Compagnie » en 2005 sur TF1. Puis elle présentera en 2006 aux côtés de Laurent Cabrol l’émission « Télé Shopping » sur TF1 .

En 2007 elle se consacre à la réalisation de son album éponyme « BOJIDARKA » aux consonances pop acoustique sorti en 2009 chez distribution Rue Stendhal dont elle a écrit les textes. Elle confirme ainsi son talent d’auteur en exprimant au travers de 14 chansons, une intimité artistique différente qu’on lui découvre. Elle rendra hommage à son père Giani Esposito en lui dédiant la chanson « Giani » dont elle compose également la musique.

Au théâtre elle a joué en 2009 aux côtés de Patrick Topaloff dans une pièce intitulée « Le Phénix » où elle a incarné le premier rôle féminin.

Douchka publie une autobiographie aux éditions Du Rocher en Avril 2011 . Elle chante en concert accompagnée d’une chorale d’enfants « Maîtrise au Diapason » sous la houlette d’Annick Deschamps chef de chœurs de la Major( Eglise de Marseille) des Airs profanes et de musique Sacrée , gospels , chansons d’Amour universelles ( Ave Maria,les Anges dans nos campagnes, When the Saints, Happy Day, Mamy Blue, Mille Colombes, etc…) Elle a chanté le 2 Avril 2012 à l Opéra de Marseille à l’occasion d’une soirée mettant à l’honneur les grands compositeurs Marseillais en y interprétant avec l’Orchestre Harmonique d’Aix des grandes chansons de variété Française : « Téléphone-moi » de Christian Gaubert, « Mon Credo » de Paul Mauriat, entre autre…

TELEVISIONS

Elle enregistre actuellement de nombreuses émissions de télévisions :

100% Mag M6/ Il Etait une fois TF1/ NRJ 12/ « C’est quoi l’amour » sur TF1 (Diffusion en Avril 2012), W9 (en Mai 2012) NOSTALGIE 80(Janvier 2012).On la remarquée en qualité de comédienne dans la Série « Le Jour Où Tout a Basculé » l’épisode « A Brides Rabattues » « Les Grands Du Rire » le 8 Mai 2012 et le 12 Mai émission dans laquelle un plateau lui sera consacré aux côtés d’Yves le Coq où l’on y découvrira toute son actualité pour cette année et l’année à venir… Après avoir posé la première pierre à Disneyland Paris Douchka est revenue le 5 Avril 2012 pour fêter les 20 ans du Parc. Entourée de nombreux autres artistes, elle y a chanté ses grands succès aux côtés de ses amis de toujours Mickey et Donald sous l’oeil attentif des Médias…

En effet Douchka a fait un grand retour dans l’émission NOSTALGIE 80 présentée par Dave où elle a réinterprété son DISNEY DANSE MEDLEY avec l’énergie d’un nouveau départ.

Aujourd’hui, Douchka prépare la sortie de son prochain CD « Hommage à Gianni Esposito et aux poètes disparus » courant 2015 chez Sun Musique/Wagram.

Elle reste ainsi depuis plusieurs années une artiste populaire bien-aimée que le public aime à retrouver, autant pour son histoire que pour l’expression de ses différentes facettes et talents artistiques.

Le mot de la Présidente :

Merci à ma belle Douchka que j’ai rencontrée là encore à Djerba à la manifestation organisée par Mera et Fabienne en 2012, les Super Mamy. Ce fût une magnifique semaine où j’ai partagé des émotions simples et affectueuses avec elle. Notre passion pour le « turquoise » nous a rapproché et le souvenir que j’avais gardé d’elle m’a poussé à lui demander de nous aider et elle n’a pas hésité une seconde. Douchka est adorable, belle et talentueuse. Depuis cette date, notre relation a évolué en amitié et en acceptant de nous aider, elle a prouvé que les qualités du cœur faisaient partie de son existence. Nous entretenons des rapports d’amitié qui prouvent bien son engagement. Douchka et moi-même partageons des moments de correspondances très spirituelles, une de nos passions communes. Douchka souhaite s’investir encore plus dans l’humanitaire dans les années à venir.

Lien internet :    www.douchka-esposito.fr

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Douchka-Esposito-Officiel/658491770829712?fref=ts

Alexandre Chassagnac

Alexandre CHASSAGNAC, membre d’honneur

 

 

 

 

 

 

 

Après 11 ans au service de la défense nationale ( Bosnie-Herzégovine en 2001 et 2004, En Guyane, …) comme Caporel-Chef casque bleu, il avoue « On ne rentre pas indemne de Sarajevo, j’ai vu des atrocités ». Alexandre Chassagnac quitte l’armée en 2008 avec la médaille d’or de la défense nationale, médaille de l’OTAN, médaille commémorative de l’ex Yougoslavie et la médaille de la reconnaissance nationale (ancien combattant).

Depuis 2008, Alexandre vit sa passion, le chant. Le chanteur affirme « Je ne chante pas pour vivre mais parce que c’est vital ». Alexandre a une voix hors du commun, particulièrement aigüe, il en est conscient. Lorsqu’il était adolescent, il était très complexé par cette dernière. Mais aujourd’hui, il l’assume pleinement. « Cette différence, c’est ma force » affirme le chanteur qui n’est pas un novice du petit écran : on l’a vu notamment dans Incroyable Talent sur M6.

Lors de son audition à l’aveugle, il interprète « Nessun Dorma » de l’Opéra Turandot de Giacomo Puccini. Et contre toute attente c’est le coach Louis Bertignac qui s’est retourné, littéralement transporté par cette prestation.

Le mot de la Présidente :

Merci à Alexandre Chassagnac pour son engagement dans notre association Alex m’a été présenté virtuellement par mon amie Christiane qui ne cessait de faire des éloges sur lui. Wowww.. Alex a cette présence de cœur que je ne soupçonnais pas. J’ai rarement rencontré un artiste avec autant de cœur, ses mots et nos échanges ont été profonds durant de longues heures. Toujours le sourire, toujours un mot gentil.. Il fait partie de ces belles âmes sur notre Terre et je suis trop fière qu’il nous ait rejoint. Il est Parrain d’une association « Association Espoir d’Enfants ».. Alexandre est d’une grande sensibilité et ses attentions prouvent son grand cœur. Je dis chapeau à ce grand monsieur !

Lien facebook : https://www.facebook.com/AlexandreChassagnacpageOfficiel?fref=ts

Site officiel : www.dhmanagement.fr

Enriqué FORT, Membres d’Honneur Ahelp

Enriqué FORT, Membre d’Honneur

 

 

 

 

 

Enriqué, de son vrai nom Enriqué Fort, né le 25 janvier 1957 à Benifayo (Espagne, province de Valence) est un chanteur français d’origine espagnole découvert par Eddy Barclay..

A 18 ans, il enregistre en tant que premier interprète, le générique du dessin animé japonais « Goldorak » puis « Accours vers nous, Prince de l’Espace » et « Va combattre ton ennemi » sur des paroles de Pierre Delanoé adaptées des génériques originaux japonais de la série.

Les deux titres seront réenregistrés par Enriqué en 2002 pour sortir enfin en single.Il enregistre plusieurs singles pour Barclay Records dans les années 1970.Dans les années 1980, après un passage à l’ENAL (Ecole Nationale d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris), il reprend les rôles principaux dans des comédies musicales telles que »My fair lady », « Andalousie », « Méditerranée », « Mexico ».

A Avignon, il retrouve ses amis, dont Pascal Fallais et Jean-Jacques Debout. En 1993, il crée une chorale qu’il appellera la Compagnie Mélodie de Caromb. Parallèlement, il dirige la compagnie du Star Show à Monteux où il parcourt le monde entier.

En 2000, il sort un CD rendant hommage à Luis Mariano. Aujourd’hui, Enriqué est reparti en tournée et il s’est produit dans le Vaucluse en juin 2010. Il a également retrouvé son ancien élève, devenu chanteur également, pour défendre l’association du petit Bruno, Bichou. Aujourd’hui, il réside dans un petit village du Vaucluse.

En décembre dernier, au Maroc, le chanteur Montilien, Enriqué Fort, et son groupe « Enriqué y los Gipsy’s » ont participé aux 10èmes rencontres internationales des musiques arabo-andalouse.

Pour leur première inscription à cette cérémonie, Enriqué Fort, Raymond Echeverria et les musiciens du groupe ont représenté l’Espagne. Ils se sont retrouvés notamment aux côtés de la chanteuse Patricia Kass qui représentait la France.Leur répertoire musical, sur des airs de Flamenco, en hommage au célèbre groupe Les Gipsy king a séduit le jury et leur a permis de remporter le Trophée de ces 10èmes rencontres internationales des musiques arabo-andalouse.

Le mot de la Présidente :

Merci à Enriqué qui a fait chanter la France entière avec Goldorak et je revois toujours mon petit frère découper toutes les images des livres de son héros. J’ai rencontré Enriqué à Auch lors d’un gala. Sa belle énergie contagieuse, son magnifique sourire et sa simplicité m’ont séduit et il n’a pas hésité à désirer nous aider. Nos petits enfants sont quasiment nés en même temps, nous sommes donc devenus grands parents en même temps ! Il tient à ce jour un restaurant musical très sympathique. Je vous invite à y manger et à y danser.

Liens internet :

Facebook : https://www.facebook.com/enrique.fort.9?fref=ts

 

jay-lou ava

Jaylou AVA, Membre d’Honneur

 

 

 

 

 

 

 

Né au Cameroun, Israël Jean-Louis Ava fait ses premiers pas dans la musique en écoutant son père jouer de l’orgue. Cet instrument est très présent dans la famille car son père s’en est servi pour composer des cantiques religieux devenus des standards, et aussi l’hymne de la réunification du pays. L’univers est donc planté pour le jeune Jay Lou qui se mettra naturellement à l’orgue, et donne son premier concert à 14 ans devant un public de plus de plus de mille personnes. Le jeune organiste s’intéresse aussi bien aux rythmes africains qu’aux musiques du monde, et pour innover, il joue du Gospel aux balafons. Plus tard, par le biais de ses frères aînés jazzmen, il découvre Duke Ellington, Charlie Parker, mais surtout Wes Montgomery qui va fortement influencer la suite de sa carrière. C’est alors qu’on retrouve plus tard le jeune guitariste aux cotés de nombreux virtuoses, dont Manu Dibango. Il se fera connaître par la suite comme leader de plusieurs groupes scolaires, universitaires, et cabarets de Yaoundé à Paris, via Dakar où il aura dirigé l’inoubliable « Oyenga ». Après un diplôme d’Ingénieur informaticien à Paris, il se consacre un peu plus à la musique

Jay Lou Ava est membre des Ark Jammers, association d’artistes et mélomanes d’horizons divers, qui se servent du pouvoir fédérateur de la musique pour pratiquer et promouvoir la générosité, et pour stimuler le dialogue des cultures. En marge de sa carrière personnelle, Jay Lou signe des compositions et arrangements pour divers artistes, parmi lesquels Donny Elwood (artiste de l’année 1996 au Cameroun,Cora Awards, prix de la francophonie…) ainsi que le groupe  » Macase  » (découverte RFI 2001).Sa discographie personnelle fait état de 6 albums : Prélude (1997), Remember J.L Ava Ava (afro-gospel, 1998),Spellings (2002), Ebotan (2006), Unforgettables Soweto (2008) et Ethno Skies (2010).

Le style très métissé de Jay Lou est une fusion douce entre jazz et mélodies africaines, ce qu’il appelle lui même le PAJ (lisez pédge) ou « Progressive Afro Jazz », la musique de l’Afrique contemporaine. Plusieurs de ses compositions sont utilisées comme spots publicitaires ou génériques de films dans diverses télés et radios.

Lien facebook

Site officiel

Le mot de la Présidente :

Merci à Jaylou Ava, cet homme hors du commun, talentueux et plein d’humour qui m’a été présenté par mon webmaster René qui est son ami depuis de nombreuses années. Pour avoir eu Jaylou au téléphone, il se révèle être un homme adorable d’une grande simplicité, humain et joyeux et son rire communicatif ainsi que toute sa sagesse ont conquis mon âme. Jaylou est impatient de nous aider dans des galas humanitaires et lui-même aide les enfants de son pays en Afrique dont il est originaire. Jaylou, homme de talent et cultivé me donne chaque jour, l’amour de son pays car nous sommes amis sur facebook. Je suis admirative de sa grande simplicité.

 

Yves AUBERTIN, Membre d’Honneur AhelpYves AUBERTIN, Membre d’Honneur

PIANISTE CHANTEUR

 

 

 

 

 

 

 

Lien facebook 

Le mot de la Présidente :

Merci à Yves Aubertin. J’ai rencontré Yves pour la première fois lors d’un gala pour son ami Pierre Roggeri, notre Parrain. Yves a fait de sa vie une histoire passionnante et artistique et j’ai été charmée par son humour, son talent, sa sensibilité. Ayant la possibilité d’entrer dans les coulisses, je peux donc voir de près ces artistes et j’ai cette habitude de vie de toujours analyser avant de donner mon amitié.. Entre Yves et moi, ce fût une séduction amicale de cœur à cœur.. C’est-à-dire que tout ce qu’il était ne pouvait que s’épanouir dans mon ONG AHELP. Yves est un homme très chouette, sa simplicité et ses mots me font rire depuis longtemps.. Bref, il est mon ami et nous aidera avec son savoir…

Notre petite invitée, FannyNotre petite invitée, Fanny

 

 

 

 

 

 

Fanny, 24 ans, est infirmière diplômée d’état. Elle exerce ce métier formidable dans les Pyrénées Orientales tout en souhaitant poursuivre son engagement pour les autres en prenant depuis peu la fonction d’Infirmière Sapeur-pompier dans cette même région.

Cette passion pour l’être humain, les situations difficiles à surmonter et pour le partage, elle la retrouve aussi dans la musique. Composer, chanter et gratter quelques accords l’accompagne dans sa vie et elle en fait profiter ses amis et ses proches.

En effet, elle a la conviction que la musique serait un des meilleurs remèdes, un amplificateur de bonheur. Et elle a une bien jolie manière de voir la vie car elle possède en elle un adage connu : « Ne dit-on pas que la musique est une langue universelle ? »…

Le mot de la Présidente :

Merci à Fanny, notre petite infirmière mascotte qui gratte avec aisance et talent la guitare à ses heures avec un vrai talent. Elle compose aussi la musique et les paroles. Elle s’est proposée tout naturellement de nous venir en aide pour récolter des fonds lors des galas avec un grand empressement toujours optimiste. Fanny est fraiche, belle et aime la vie.. C’est pour cela que je l’apprécie. De plus, Fanny est pompier volontaire donc le courage s’est allié au talent de sa beauté et la musique.

 

ean-Michel RINALDI, Membre d’Honneur

Jean-Michel RINALDI, Membre d’Honneur

 

 

 

 

 

 

Son univers touchant, troublant… C’est l’espace et le temps qui s’étirent..
Les sentiments certains, les regrets parfois , Et la peine, sûrement…
Au fond de son âme un seul chant..
Celui d’un homme sur les traces de sa vie..

Jean-Michel Rinaldi est un artiste qui croit en lui, en ses rêves, en la chance qui sourit presqu’à chacun, quand on y croit…
C’est ainsi qu’à 60 ans, JM Rinaldi nous livre son premier single discographique « A force d’aimer ».
Au -delà de cette chanson magnifique écrite et composée par Fred Bechecloux, rappellons
que Jean-Michel est un artiste accompli depuis toujours…
De pianos-bars, en plateaux, il voyage durant toute sa vie à la rencontre de son public…
« Ses origines italo-hispaniques nous donnent le frisson des les premiers mots.. »
Un mélange de caresses, de velours qui nous livre un message universel dans le questionnement intrinsèque de l’amour…

Lien facebook : https://www.facebook.com/fanjeanmichelrinaldi?fref=ts

Lien 2 Facebook : https://www.facebook.com/JeanMichelRinaldiOfficiel/

Site officiel : http://www.jeanmichelrinaldi.com/

Le mot de la Présidente :

Merci à Jean-Michel Rinaldi. Je l’ai rencontré la première fois lors d’un gala qu’il donnait et au vu du public enthousiaste, j’ai réalisé que ce Monsieur était non seulement aimé pour son talent et sa sincérité mais aussi pour sa grande sensibilité. Puis, je l’ai rencontré lors d’un chargement de conteneur dans une autre ONG, il était venu aider en toute simplicité. Sa discrétion, sa reconnaissance et le respect qu’il a envers ses fans ont fait que j’ai accepté avec un immense bonheur sa demande pour nous aider. Pour lui, c’était une évidence et j’ai constaté à quel point il s’engageait pour aider les êtres humains démunis sans en faire éloge. Il vit au soleil du Midi et c’est sûrement pour cette raison que son cœur contient le soleil de l’âme, cet homme aux yeux brillants de gentillesse et au sourire charmeur aide depuis toujours les associations humanitaires dans le but précis d’aider un autre être humain. C’est donc un vrai gentil. Jean-Michel, mon ami, a cette rare gentillesse de mots sincères qui savent faire plaisir. Je pense que lorsqu’on devient ami avec lui, il faut savoir respecter cet engagement car Jean-Michel fait partie de ces personnes authentiques, si rare de nos jours. Un grand merci à lui, un homme pacifiste, un homme de coeur.

David CASADO

David CASADO, Membre d’Honneur

 

 

 

 

 

 

David CASADO est né à Casablanca, au Maroc. Mais, c’est sur l’Ile de Beauté, en Corse, qu’il a grandi. Très tôt, le démon de la chanson le hante.

Après s’être essayé à des chorales locales, il arrive sur la Côte d’Azur où ses mélodies entêtantes font de lui, une révélation de la chanson.

La rencontre avec Claude Vernick, ancien directeur de FR3 Marseille et réalisateur de courts et longs métrages, va « chambouler » sa vie d’artiste, notamment quand Claude lui demanda dans les années 90, de composer la musique du film pour la France, de Roger Vadim, « La Jeune Fille Assassinée ». D’autres suivront comme « Albert, Prince de la Mer », court métrage avec Albert de Monaco de Claude Vernick, « L’Homme et les gants », diffusé sur Canal +, court métrage sur la vie de Marcel Cerdan de Claude Vernick…

Artiste passionné, il tourne un peu partout dans le pays pour gagner sa vie. La scène devient son élément. Avec son look XL et sa voix gorgée de soleil, il est remarqué par les productions Kangourou. On lui demande reprendre sous le nom de  Mister Dynamite, « Les Mambos » de Dario Moreno. Invité sur les plateaux TV, on a pu le voir dans « Dimanche Martin » sur France 2 avec Jacques Martin, « Garçon, la suite » sur TF1 de Patrick Sébastien et « Carnaval » sur France 2 avec toujours Patrick Sébastien, « La Chance aux Chansons » avec Pascal Sevran, « Yacapa » sur France 3 de Pascal Brunner.

On a pu l’entendre également sur les ondes de radios, invité sur Europe 1 dans les « Roucasseries » de Jean Roucasse, « Rien à cirer » sur France Inter de Laurent Ruquier et d’autres radios FM…

Aujourd’hui, chanteur franco-espagnol, David CASADO est de nouveau dans les starting-blocks, prêt à faire danser la planète avec son titre version club « Oh là là ! Ké lolos ». Il est d’ailleurs passé au petit écran dans l’émission culte « Touche pas à mon poste » invité de Cyril Hanouna.

2015 s’est annoncé prolifique pour cet artiste de talent qui ne laisse personne indifférent. Il enchaine les galas en compagnie de quelques artistes des années 80.

Pour la fin de l’année et pour 2016, des plateaux le concernant viendront se greffer avec la participation de plusieurs artistes connus.

Lien Facebook : https://www.facebook.com/eleonore99/?ref=ts&fref=ts

Site officiel : https://my.zikinf.com/casado

Le mot de la Présidente :

Merci à toi cher David pour ta demande de participer à nos galas avec la plus grande simplicité. Je vois que tu es aimé sur ta page facebook et il est important pour moi de récolter des fonds qu’avec de vrais artistes de cœur comme toi. J’espère que nous ferons un long chemin ensemble pour le plus grand bonheur des enfants !

Pilgrims WOODS

PILGRIMS WOOD, Membres d’Honneur

 

 

 

 

 

Pilgrims c’est du rock alternatif, un power-trio aux mélodies entraînantes et aux riffs énergiques.
Ils vous font prendre part à un voyage musicale mêlant distorsion et mélancolie

Avec un premier EP en préparation et un clip prévu pour Août 2015 , le groupe continue de se produire dans la région pour de nombreux événements et concerts de la Vallée des Artistes , Humanity Art et d’autres..

Ce groupe sort son premier album en 2016.

Liens facebook : https://www.facebook.com/pilgrimswood

Site officiel : https://soundcloud.com/pilgrims-wood

Le mot de la Présidente :

Merci au groupe PILGRIMS WOOD, ce trio de talentueux musiciens de Fréjus, chanteurs et musiciens que j’ai rencontrés un soir de Juillet 2015 par un pur hasard. Je me souviens avoir pris en otage un de ces jeunes lui demandant « Que penses-tu de l’humanitaire ? » Il m’a répondu « Cool, nous avons déjà aidé une ONG connue ! J’ai attendu de les entendre et ma foi, je les ai trouvé formidables et au vu de tous les applaudissements lors de cette soirée, je me suis dit que mon intuition ne m’avait pas trompée.. Ils sont plein d’énergie, un talent fou et ont accepté avec joie de nous aider.. Avoir des jeunes, c’est aussi démontrer que l’humanitaire est apprécié par ceux-là et ça c’est important sur cette terre car ils sont notre avenir. M’apercevoir que certains avaient des valeurs auxquelles je tenais m’a donné l’espoir d’un monde meilleur.. Merci les garçons !

 

Alain Sebbag Alain Sebbag

Alain SEBBAH, Membre d’Honneur

 

 

 

 

Une belle histoire en quelque sorte ! Tout petit déjà …….

Comment résumer en quelques mots une grande passion ?
Au début des années 70, un 33 tours tombe entre mes mains presque par hasard. Et tout à coup, mon petit bout de vie prend un sens.
Je me suis senti attiré, collé à ce rond de vinyle noir que j’écoutais et protégeais comme s’il faisait partie de moi.
A l’école, j’ai voulu parler de cette passion naissante mais j’ai tout de suite compris qu’on se moquait de moi alors je n’en ai parlé à personne durant toute ma scolarité, même pas à mes parents.
Je vivais cet amour de la chanson dans mon garage où j’avais installé mon électrophone et j’écoutais les disques de Serge LAMA que j’achetais en cachette pour ne pas éveiller les soupçons.
C’est alors que le besoin de chanter avec lui naissait. Je recherchais la vérité dans ses mots et plus j’avançais plus je m’en approchais.
Sans le savoir, j’avais mis le doigt sur ce qu’allait être ma vie. Je ressentais ce besoin de chanter. Les bandes sons n’existaient pas alors comme mes parents avaient la bonne idée de me faire prendre des cours de piano, je me risquais à deux mains, un semblant de voix et l’émotion était au rendez-vous.
Je progressais dans ma quête de la vérité et cela jusqu’à l’âge de 16 ans où un orchestre qui jouait à la Grande Motte me donna ma chance. J’ai longtemps hésité car jusque-là, je chantais pour moi et uniquement pour moi.
Et voilà que maintenant je partageais cela avec tout un tas de gens que je ne connaissais pas…un Public !!!!!
Depuis ce jour-là, je n’ai jamais arrêté, c’est devenu une drogue, MA drogue.
Je n’ai jamais perdu cette envie de chanter et de partager cet Amour avec des millions de gens. Je peux dire aujourd’hui, à l’âge que j’ai que je suis toujours resté fidèle à l’œuvre de Serge LAMA et ce depuis le début de sa carrière et j’en tire une fierté immense. Finalement je suis devenu Chanteur, avec la différence que c’est le métier qui m’a choisi et non le contraire.
Et si avec les années je m’approche encore de plus en plus de la vérité, je sais que je ne l’atteindrai jamais car l’homme qui m’a ouvert la route restera toujours celui qui m’a tout appris.
Respect Monsieur LAMA.
Lien facebook : https://www.facebook.com/pages/Alain-SebbahOfficiel/254216128103933?fref=ts
Site officiel : http://www.alainsebbah.com/

Capture d’écran 2016-10-31 à 18.06.22 Capture d’écran 2016-10-31 à 18.06.28

 

 

 

 

 

Le mot de la Présidente :
Je connais Alain Sebbah depuis 2012, c’est un ami que j’apprécie énormément. Sa simplicité, sa générosité, son humour, sa gentillesse et son talent et surtout son engagement ont largement conquis aussi mon âme depuis longtemps. Il participe très souvent généreusement et bénévolement à des galas humanitaires et j’ai eu, à chacun de ses concerts, le bonheur d’avoir été captivée par sa voix formidable qui nous rappelle celle de Serge Lama. Ses galas sont toujours pleins et nombre de personnes prennent toujours du plaisir à venir l’entendre nous chanter avec talent des airs connus qui nous transportent. Très proche de ses fans, il les considère comme faisant partie de sa vie et le leur prouve. Pour lui, l’amitié est sacrée et en cela, il est fidèle à la personne qu’il désigne comme son ami. Alain n’a pas hésité à me décrire poétiquement que j’avais construit une piscine (ONG) très belle et qu’il souhaitait s’y baigner. Alain est un homme qui s’engage à vie pour aider et ce d’autant qu’il s’agit ici, d’enfants.

 

 

Tony ZAMITTO

Tony ZAMITTO, membre d’honneur

 

 

 

 

 

J’ai été bercé toute mon adolescence par les succès de Charles Aznavour et j’ai commencé à chanter dans les années 80.

Alors que j’étais barman dans un piano bar du sud de la France, je fredonnais autour du piano tous les soirs après mon service, Yves Aubertin le pianiste, qui depuis est mon parrain de scène, m’a tendu le micro un soir et m’a dit :  » Vas-y, lance toi ». Et c’est ainsi que tout a commencé ! Je ne cherche pas à imiter mais par chance, mon timbre de voix ressemble à celui de Charles Aznavour, je mets donc cela à profit pour créer un mimétisme sur scène. J’ai eu la chance depuis de rencontrer Pierrogeri, le parrain de l’association AHELP et grâce à lui, j’ai pu me produire sur des grandes scènes en première partie de ses spectacles. Je travaille actuellement avec cinq musiciens talentueux afin de mettre en place pour 2016 un tour chant durant lequel je reprendrai les plus grands titres du grand Mr Aznavour.

Lien facebook : https://www.facebook.com/TonyZammitto?fref=ts

Le mot de la Présidente :

Merci à toi, Tony. Ta gentillesse et ton talent nous aideront à récolter des fonds. Ta candidature si spontanée m’ont poussé à te dire OUI parce que te suivant depuis plusieurs mois, j’ai vu l’homme adorable que tu es. Ton enthousiasme, ta chaleur de vivre ont séduit mon association et j’espère que tu seras heureux autant que je le serai, sur scène.

 

 

 

 

 

 Voir les autres Membres d’Honneur | Continuer la visite du site