Galas de soutien

cerise babou graulhet-min

On me demande souvent « Mais d’où connais-tu tous ces artistes ? ».

J’ai eu la chance de partager la vie d’un artiste et j’ai beaucoup appris sur l’humanitaire à ses côtés d’autant que ma tâche était de trouver du matériel médical . Une des plus belles années de ma vie parce que j’ai découvert vraiment ce pourquoi j’étais faite et j’y ai trouvé une vraie passion. Si la vie nous a séparé, il n’en reste pas moins que je lui serai éternellement reconnaissante de m’avoir amené sur ce chemin qui comble ma vie.

Je suis plutôt casanière et discrète. Je ne recherche pas du tout la célébrité. Je n’attends aucune récompense non plus. Je souhaite être une association simple et modeste, pleine d’amour, de joies, de bonheur à donner, à partager. Ce monde des paillettes dont lequel j’ai évolué,  n’est pas du tout mon domaine et il ne le sera jamais..

Récolter des fonds pour mes petits, est ma seule priorité. Je ressens aussi un profond sentiment qui me transporte dès que j’agis pour ces enfants pauvres ou quand je me fais l’intermédiaire de ceux qui me donnent pour aider, donner.

Quand j’ai décidé de créer cette association, j’ai fait appel à ces formidables artistes, je me disais que la meilleure façon de récolter des fonds, était de demander à ces amis que j’avais rencontrés à cette époque. Ils se sont souvenus de ma sincérité envers eux, un sentiment important pour ceux qui m’aident, parce que je les porte dans mon cœur tels qu’ils sont. Je ne vois pas le côté « chanteur, chanteuse », je les vois comme des êtres humains normaux plein de charisme. Depuis lors, j’ai appris à les connaitre d’avantage, à les aimer, à les respecter et à les admirer.

Pour la petite histoire, j’ai demandé à pas mal d’artistes. Il y a eu ceux qui disaient « OUI » de suite et je me sentais pousser des ailes et ceux qui répondaient « NON » et je ne me suis pas attardée sur ces derniers. J’ai été souvent bien déçue par certaines mentalités. En effet, un gala ne peut exister que dans la profondeur des sentiments purs en commun.. 

Heureusement,  il y a eu aussi ceux qui se sont proposés, heureux de m’aider. Et ceux-là sont extraordinaires de gentillesse et de bonté. Je les aime vraiment. Ils ont, de plus, accepté d’être tous bénévoles, c’est important. C’est-à-dire qu’ils nous donnent gratuitement leurs prestations pour des moments magiques. Ils nous donnent de leur temps, de leur vie.

Ils ont tous plusieurs choses en commun : l’amour pour les enfants, un engagement motivé, une grande amitié pour moi mais surtout un grand cœur et une belle âme.

C’est ainsi que j’ai pu leur proposer des titres qui les honoraient. Marraines, Parrain, Membres d’Honneur. Ils sont tous très heureux de participer à notre noble cause et je le suis doublement. Si vous les rencontrez au hasard de ces galas, vous vous rendrez compte de leur implication mais aussi de leur gentillesse inégalée.

Comme le dit si bien Franck Langlois de France Bleu, ces artistes sont aussi mes bébés et je les protège chaleureusement. Grâce à eux, nous ferons quelques galas humanitaires, tout en simplicité, avec beaucoup d’humilité mais surtout avec de belles vibrations pleines d’amour. Je tiens beaucoup à cela.

Je voudrais les remercier pour toute l’énergie qu’ils nous donnent, leurs sourires, leur bonne humeur et toute cette belle amitié. Je suis si honorée de les connaitre. Mon but est devenu le leur  : Aider, Donner, Soutenir, s’Engager, Aimer avec leurs beaux sourires sans rien attendre en retour… Merci de tout cœur !