AHELP L’ASSOCIATION

ACTION HUMANITAIRE AUX ENFANTS DES LOINTAINS PAYS

Nous ne pouvons pas changer le monde entier mais au moins nous pouvons changer une petite partie de celui-ci pour quelqu’un.Brigitte Bauvoi

Petite fille pauvre de Sapa

 

 

Un jour, j’ai eu ce bonheur d’entendre cette belle histoire inspirante et originale qui fait partie d’un essai écrit en 1969 par Loren Eiseley, un écrivain américain, anthropologue, éducateur et philosophe. Elle se nomme « Les étoiles de mer » et j’aimerais la partager avec vous.

Le message essentiel reste le même – nous avons tous l’opportunité de créer un changement positif dans le monde.

« Un homme marchait sur une plage déserte au coucher du soleil. Peu à peu, il commença à distinguer la silhouette d’un jeune garçon dans le lointain. 

Quand il fut plus près, il remarqua que le garçon ne cessait de se pencher pour ramasser quelque chose qu’il jetait aussitôt à l’eau.

Maintes et maintes fois, inlassablement, il lançait des choses à tour de bras dans l’océan.

En s’approchant encore davantage, l’homme remarqua que le jeune garçon ramassait les étoiles de mer que la marée avait rejetées sur la plage et, une par une, les relançait dans l’eau.

L’homme était intrigué. Il aborda le garçon et lui dit:

« Bonsoir, mon ami. Je me demandais ce que vous étiez en train de faire. »

« Je rejette les étoiles de mer dans l’océan. C’est la marée basse, voyez-vous, et toutes ces étoiles de mer ont échoué sur la plage. Si je ne les rejette pas à la mer, elles vont mourir du manque d’oxygène. »

« Je comprends, répliqua l’homme, mais il doit y avoir des milliers d’étoiles de mer sur cette plage. Vous ne pourrez pas toutes les sauver. Il y en a tout simplement trop. Et vous ne vous rendez pas compte que le même phénomène se produit probablement à l’instant même sur des centaines de plages tout le long de la côte? Vous ne voyez pas que vous ne pouvez rien y changer? »

L’enfant sourit, se pencha et ramassa une autre étoile de mer. En la rejetant à la mer, il répondit:

« Ça change tout pour celle-là! »

Nous avons tous la force de faire une différence dans la vie des autres. Nous devons prendre conscience que nous devons aider les autres quand nous le pouvons, même avec des petits moyens. Dans cent ans, l’argent que vous aurez laissé dans votre compte en banque n’aura probablement aucune importance, ni la maison que vous habitiez ou encore moins la marque de la voiture que vous conduisiez…

Dans ces temps troublés, nous pouvons nous poser la question suivante : « Que puis-je faire pour créer une différence? »

En réalité, nous ne devons pas  être riches, talentueux ou même particulièrement intelligents pour faire une différence dans la vie d’un autre.

Nous avons simplement besoin de nous rappeler que nous sommes ici pour une belle raison et qu’en faisant de petits changement dans le monde, nous pouvons contribuer à un changement important dans la vie d’un autre.

Mais ce qui pourrait toutefois faire la différence dans notre monde, c’est à quel point vous avez été important dans la vie d’un enfant. 

Lorsque, nous aussi, devenons des lanceurs d’étoiles, nous avons le pouvoir de changer le monde.

Nous sommes appelés à aimer les autres. C’est notre mission. Notre raison d’être sur Terre. Et pas seulement les aimer à moitié, ni juste quand ça nous chante. Mais les aimer du fond du cœur, tout le temps, quelle que soit la situation et peu importe leur propre vie, leurs actes ou leur comportement. Ça semble être une tâche impossible mais c’est cet amour-là, constant et total, que les gens ont besoin de voir. Développons des relations pleines d’amour et alors nous verrons vraiment ce que signifie “vivre”.

Ayant pris conscience de la pauvreté qui sévit dans diverses parties du monde, nous ne pouvions rester spectateur face aux difficultés rencontrées …


Tout naturellement, nous avons pensé aider les enfants, ils sont les Hommes de demain … Leur permettre d’avoir un toit pour dormir ou se sentir exister, de fréquenter une école, d’apprendre à lire et à écrire, d’être éduqués dans des valeurs et peut-être leur offrir un métier … afin qu’ils acquièrent leur autonomie et donc, leur liberté.

Il y a des choses fondamentales dans la vie. Nous sommes tous nés pour aimer, partager, donner sans attente. L’Amour est la base de TOUT. Si nous sommes notre propre bonheur, sachez que ce bonheur si doux se décuple quand il est partagé. Chaque action envers notre prochain faite avec Amour et désintérêt est l’ultime but de notre existence.

Je dédie ce site à tous les Enfants des Lointains Pays, à mes Parents Jeannine et Roger, à mes Enfants, Laura, Jérémie, Sacha et Milan, à mes petits-enfants Lény et Mila mais tout particulièrement à ma grand-mère Sao Khan, à ma tante Georgette et à ma petite sœur du Vietnam car sans eux, je ne serai pas là, à Dominique B. qui m’a inspiré, à ma petite et adorable équipe, à mes généreux et talentueux amis Artistes et Techniciens de coeur, à Gino, à Lilia, aux Maires engagés et à tous mes Amis, Donateurs et Adhérents qui me soutiennent depuis toujours et à vous tous qui brillez par votre générosité de coeur.

Je vous souhaite un agréable voyage sur notre site et rappelez-vous toujours « qu’un homme n’a jamais été aussi grand que lorsqu’il se mettait à genoux devant un enfant » et je terminerai par cette belle citation de Saint-Exupéry :

« Veux-tu être heureux ? »
– « Donne du bonheur »..

Je vous remercie beaucoup.

La Présidente Fondatrice, Brigitte BAUVOI

 

DSC_4261aaa